Revenir au site

Votre contrat Madelin deviendra-t-il un PER ?

Loi Madelin Retraite

La loi Madelin permet depuis 25 ans aux indépendants de se constituer une épargne retraite afin de percevoir une rente complémentaire.

A ce jour seule une personne sur deux utilise cette possibilité : la rente ne séduit pas.

L'autre élément déterminant réside dans le capital constitué et la gestion financière de cette épargne: souvent gérée de façon trop prudente, insuffisamment diversifiée et avec des versements faibles, le capital accumulé, une fois converti en rente ne fait pas réver.

Un transfert valable dans la majorité des cas

Que votre "capital Madelin" soit faible ou confortable, vous devrez contrôler les options et le taux de rente proposé à la sortie.

Certains contrats garantissent des conditions favorables.

Un contrat sur lequel les versements ont été tardifs, faibles ou suspendus n'a sans doute pas atteint son objectif et la rente attendue sera décevante.

L'option pour le capital s'imposera sans doute.

Ce qui changerait en optant pour le PER

Le taux de rente ne sera pas garanti, ceci n'est pas forcément un désavantage en période de taux ultra bas.

Si votre contrat comporte une option prévoyance qui garantit le versement de l'effort d'épargne jusqu'à la retraite, il sera préférable d'étudier la question.

Soyez attentifs à ne pas vous accrocher à un taux de service de service de rente qui bloquerait la revalorisation future.

De même, les options modernes de rente permettront de moduler vos choix

Le transfert en PER pourra se faire plus tard.

La loi Madelin prévoit un minimum de versement par année. Le PER libère de cette contrainte.

La gestion financière du PER sera plus ouverte : supports immobiliers, de rendement, supports actions et diversifiés.

Le PER permet la sortie en capital

L'achat de résidence principale est un cas de déblocage, Ceci doit encourager tous les jeunes indépendants à utiliser cette épargne comme un "super PEL" assorti d'un avantage fiscal.

Il restera possible d'utiliser les enveloppes d'épargne du conjoint.

Ce qui ne changerait pas

La transformation en PER permettra de conserver les avantages fiscaux liés versement

10% de la Tranche A 15% des tranches supérieures déductibles du revenus.

Le déblocage en cas de faillite constitue toujours une assurance personnelle pour l'entrepreneur.

 

Conclusion

Les contrats madelin devront faire l'objet d'une étude d'opportunité pour déterminer si ils doivent être conservés ou si il devront être transformés.

Les arguments modernes de PER sont presque tous favorables à la transformation

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK